Démocrate de tous bords unissons-nous!

Publié le par JJM

Personne de ne peut se réjouir de la situation politique que nous traversons. Car s’en réjouir, ce n’est pas simplement vouloir l’échec du gouvernement, mais c’est aussi vouloir l’échec du redressement de notre pays.

Nous traversons une crise économique sans précédent depuis 1929, qui se conjugue aujourd’hui avec une crise politique, et qui vient s’ajouter à une crise de confiance de nos concitoyens à l’égard de la classe politique et des « élites ».

A ne rien faire, si ce n’est gérer la situation, notre pays s’enfonce et les Français avec, tout doucement dans un premier temps, puis avec une accélération ses dernières années, Notre classe dirigeante n’a pas su permettre à la France d’entrer dans le monde du 21em siècle.

Le constat, et je le pense depuis longtemps, c’est que les "Républicains" et le PS sont en décomposition politique avec un émiettement par sa gauche pour l 'un et par sa droite pour l'autre. Il existe une telle divergence politique, économique, sociale, sociétale et européenne à l’intérieure même de ces partis, qu’une fois au pouvoir, ils sont incapables de trouver une majorité. Nous sommes donc dans une politique du compromis, politique du plus petit commun dénominateur, au lieu d’être dans une politique du consensus.

Alors que nous ne parlons que de justice, d’égalité et de fraternité, force est de constater, que notre société est de plus en plus injuste, inégalitaire et que le savoir vivre ensemble est en danger. Notre pays n’a pas besoin simplement de reformes, mais a besoin de se transformer.

Nous devons sortir d’une économie de rentes et qui touche toutes les classes sociales de notre société, pour passer à une économie de liberté et d’équité. Nous devons sortir d’une société d’élite pour passer à une société de l’excellence, ou l’individu retrouve une place et ou la « réussite » repose sur sa capacité à prendre des initiatives et des risques et pas sur son appartenance sociale, son parcours scolaire ou son diplôme. Nous devons redéfinir notre modèle sociale, qui doit fonctionner comme un amortisseur des aléas de la vie avec des droits, mais aussi avec des devoirs.

Même si les institutions de la V République sont solides et permettent à notre pays d’être gouverné, comment peut-on imaginer réaliser les transformations dans la situation politique ou nous nous trouvons, alors qu’un Français sur deux ne vote plus, et 30% de ceux qui votent, votent FN.

Entre une droite ultralibérale ou conservatrice et une gauche radicale ou collectiviste, il existe un espace politique pour un mouvement Démocrate, Social, Européen et Écologique, regroupant l’ensemble des forces républicaines, démocrates chrétiennes, sociales démocrates et écologistes progressiste, croyant à une économie de marché et de l’offre, dans un monde ouvert et permettant de mettre en œuvre les réformes nécessaires à la transformation de notre société.

Enfin au delà des appareils politiques, il sera nécessaire de redonner de la confiance par l'équité des réformes et l'exemplarité des comportements.

« La dure bataille de la vie, ce ne sont pas toujours les plus forts, ni les plus rapide qui la gagnent, mais l’Homme qui tôt ou tard remporte la victoire est celui qui pense qu’il en est capable »(1)... et nous en sommes capables.

JJM

(1): Walter D. Wintle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article