Dotation Générale de Fonctionnement: Grand POITIERS, une solidarité qui n’est rien d’autre qu’un acte de justice.

Publié le par JJM

La solidarité, dont ferait preuve Grand Poitiers, vis-à-vis des communes qui ont vu leur dotation globale de fonctionnement (DGF) baisser, au-delà d’être un acte de solidarité et surtout un acte de justice, et cela pour 4 raisons :

La première raison est que la baisse des dotations est due à la réorganisation territoriale (loi NOTRe) votée sous la mandature de Mr Francois Hollande, et par le député Alain Claeys, sans que les conséquences de cette réorganisation sur la répartition des dotations ne soient mesurées.

La deuxième raison, réside à la création de Grand Poitiers à 40 et au processus peu démocratique, certaines communes ou EPCI ayant votés contre, et sous l'influence des maires des plus grosse communes du département, comme Poitiers.

La troisième raison concerne les bénéfices de l’élargissement à 40 de Grand Poitiers, en y intégrant des communes plus riches que Poitiers et surtout la zone d’activité du Futuroscope et le Futuroscope, venant ainsi masquer les faiblesses de Poitiers et de Grand Poitiers à 12, en particulier dans le domaine du développement économique.

Enfin la quatrième raison, les dotations qui ont été perçues par la ville de Poitiers ont augmenté de 2,1% en 2018, elles avaient baissé en 2017 de 3,2% par rapport à 2016, sous l’impulsion de la politique budgétaire du précédent  gouvernement. Nous pouvons voir que toutes les dotations augmentent comme la dotation de solidarité urbaine (DSU) qui augmente de 3,9%, conséquence d’un effort particulier du gouvernement vers les communes urbaine les plus pauvres dont fait partie Poitiers, ou la Dotation nationale de péréquation, (DNP), qui permet de compenser l’insuffisances dans le  potentiel financier et la faiblesse de la base d’imposition sur les entreprises (ex-taxe professionnelle), conséquence de la faiblesse économique du territoire Poitevin.

 Pour toutes ces raisons en aidant les communes qui ont perdu des dotations, le Maire de Poitiers et président de grand Poitiers, fait acte de justice et pas de solidarité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article